Les SCPI Immobilier

Les SCPI : Sociétés Civiles de Placement Immobilier

Depuis 2021, le secteur de l’immobilier connaît une période d’instabilité, ce qui a des répercussions sur nombre de produits d’épargnes comme les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier). Amundi immobilier, leader du marché, a annoncé dans leur communiqué de presse publiée le 24 juillet 2023 une baisse de 12% à 17% des prix des parts de trois de leurs SCPI phares.

L’évolution du marché de l’immobilier ces dernières décennies

Au cours des dernières décennies, le secteur de l’immobilier a traversé plusieurs crises.

La première majeure s’est produite dans les années 90, marquée par la flambée des prix immobiliers, entraînant ainsi la formation de bulles spéculatives dans de nombreux pays.

Le marché de l’immobilier a joué un rôle central dans la crise financière de 2008. Les prêts hypothécaires à risque (subprimes), ont été accordés à des emprunteurs à faible solvabilité, créant une bulle immobilière. L’effondrement des prix immobiliers a entraîné des défauts de paiement, déclenchant une cascade de pertes dans le système financier et une crise de confiance généralisée.

La crise du COVID-19 a eu un impact considérable sur le secteur immobilier. En 2020, les mesures de confinement et les fermetures d’agences et de chantiers ont entraîné une forte baisse de l’activité de 16,1%. Cependant, en 2021, le marché a connu une reprise spectaculaire, avec une hausse des transactions de 460% entre avril et juillet. Cette hausse de la demande par rapport à l’offre a conduit à une augmentation globale des prix de 5% sur l’ensemble du territoire français.

Durant la période post-covid, le marché de l’immobilier est resté stable avec une demande qui reste supérieur à l’offre.

Avec l’ajustement en cours et la stabilisation du marché immobilier après la crise sanitaire, il est pertinent d’examiner le rôle et les performances des SCPI dans ce contexte en perpétuelle évolution. Ces véhicules d’investissement incarnent les tendances du marché immobilier tout en proposant aux investisseurs une opportunité de participation diversifiée.

L’Impact des taux d’intérêt et de l’inflation sur les SCPI

L’effet de l’inflation et de la hausse des taux d’intérêt s’est fait ressentir dans la récente diminution de la valeur des parts de trois SCPI gérées par Amundi. Cette situation pousse les investisseurs à céder leurs parts dans le but d’éviter une nouvelle baisse des prix.

De fait, une hausse du taux d’intérêt peut exercer une pression sur la baisse de la demande pour les parts de SCPI, réduisant ainsi les rendements potentiels et affectant la capacité des SCPI à acquérir de nouveaux actifs immobiliers.

Les investisseurs et les gestionnaires de SCPI doivent donc surveiller attentivement les politiques monétaires et les tendances des taux d’intérêt afin d’ajuster leurs stratégies d’investissements en conséquence.

Bien que la baisse des valeurs des parts de SCPI suscite des inquiétudes chez les investisseurs, les experts ont estimé que la situation actuelle est loin d’être une crise majeure et qu’une approche équilibrée et à long terme peut aider à gérer les impacts de cette correction.

Faut-il encore investir son excédent de trésorerie d’entreprise en SCPI ?

Les SCPI constituent une solution intéressante pour les entreprises qui cherchent à optimiser leur trésorerie en investissant dans l’immobilier professionnel.

Si le marché des SCPI connaît un ajustement, les rendements proposés par ces véhicules d’investissement offrent toujours des niveaux de rémunérations plus attractifs que les produits de placements de trésorerie bancaires (compte à terme, fonds monétaire). Selon l’Aspim (Association Française des Sociétés de Placement Immobilier), le rendement moyen des SCPI en 2022 est de 4,53%.

Par ailleurs, Les SCPI fournissent une solution efficace pour les entreprises en quête de diversification de leurs investissements. Grâce à leur accès à des portefeuilles immobiliers diversifiés et gérés de manière professionnelle, les SCPI permettent aux entreprises de mieux équilibrer leurs stratégies de placements tout en profitant de revenus locatifs.

Investir dans une SCPI offre également des avantages fiscaux aux entreprises, comme la déduction des loyers des revenus imposables et la possibilité d’amortir les parts pour réduire l’imposition. Certains types de SCPI offrent également des réductions d’impôt sur les sociétés.

Néanmoins, les SCPI constituent un investissement qui comporte des risques liés au marché immobilier. Lors de phases de baisse, la valeur des biens détenus par la SCPI peut diminuer, affectant ainsi la valeur des parts détenues et des revenus distribués aux investisseurs. Les frais et charges associés aux SCPI, tels que les frais de gestion et d’acquisition, peuvent également réduire les rendements nets obtenus par les investisseurs.

En résumé

Finalement, les SCPI se trouvent actuellement dans un contexte de fluctuation, reflétant les challenges du marché immobilier depuis 2021.

Bien que la baisse des valeurs des parts chez des acteurs importants tels qu’Amundi Immobilier puisse susciter des préoccupations, une approche équilibrée et à long terme reste un moyen de gérer les effets de cette baisse. Les investisseurs doivent intégrer les dynamiques du marché immobilier, pour prendre des décisions éclairées et adaptées à leurs objectifs financiers.

Fintis est là pour vous aider dans les démarches d’investissement immobilier en vous proposant notre expertise afin de minimiser les risques et d’optimiser votre investissement.

Par |2023-10-12T14:34:03+02:00septembre 11th, 2023|FINANCE|0 commentaire

Contact Info

12345 North Main Street

Téléphone : 1.888.678.9876

Web : https://avada.theme-fusion.com

Aller en haut